Mon parcours

L’ergothérapie m’a mise sur la voie de l’accompagnement des personnes dans leur globalité. La réflexologie plantaire et la Santé humaniste me permettent d’accroître la prise en compte des aspects émotionnels et des désordres énergétiques pour proposer un accompagnement complet et cohérent. La participation de la personne est au cœur de ce dispositif.

En dix ans, je suis passée de l’exercice au sein d’institutions en tant qu’ergothérapeute à la pratique de la réflexologie plantaire et de la santé humaniste dans mon propre cabinet. Cette réorientation s’est opérée au contact des patients : c’est en comprenant leurs besoins et en tentant d’y répondre que j’ai mesuré l’effet positif d’approches prenant en compte chaque personne dans son intégralité, physique, émotionnelle, et énergétique.

Diplômée d’ergothérapie depuis 2008, j’ai exercé au sein de plusieurs structures (centre de rééducation fonctionnel, centres hospitaliers, associations), dans des domaines aussi variés que la neurologie, la gériatrie, ou la réinsertion professionnelle.

Mon parcours m’a notamment conduite à me former à la physiologie, la pathologie, la relation patient-thérapeute, la rééducation, la réadaptation, et la gérontologie afin d’adapter mes soins aux besoins de patients souffrant de perte d’autonomie.

Le changement de cap

C’est à l’occasion de l’accompagnement d’une patiente au sein d’un service de rééducation fonctionnelle que j’ai changé de cap. Cette personne venait en ergothérapie pour une rééducation des fonctions motrices et sensitives de la main et du bras. A la fin d’une séance, je lui ai demandé si elle souhaitait que nous terminions par un moment de relaxation/respiration, que j’avais eu l’occasion d’expérimenter personnellement et qui me semblait pertinent pour elle à ce moment-là.

Il s’est avéré que la patiente a observé une baisse d’intensité de ses douleurs, et progressivement plus d’intérêt à augmenter ces temps de respiration et relaxation qu’à poursuivre les séances de rééducation habituelles. Je me suis alors retrouvée dans une situation où je devais compléter mes connaissances, développer mes compétences, et exercer dans un cadre plus adapté.

Accompagner chaque personne dans sa globalité

J’ai alors continué d’expérimenter plusieurs médecines douces, possédant chacune leurs bénéfices propres, sans avoir les effets indésirables ou addictifs de certains médicaments.

En 2015, j’ai finalement opté pour deux formations, en réflexologie plantaire et en Santé humaniste. Ces deux disciplines permettent d’accompagner chaque individu dans sa globalité, en respectant la personne et les capacités d’auto-guérison du corps.

 

 

Aux racines du monde

© Happinez France/Nathalie Cohen. Reproduction interdite. Tous droits réservés.